Reporter de territoire, publication revue Espaces (janvier 2015)


Dans son numéro 322 (janvier 2015), la revue ESPACES a réalisé un dossier complet sur les "Nouveaux enjeux de la photographie touristique". Dans ce dossier est fait la part belle au parcours de formation "Reporter de territoire".

Pour se procurer le dossier complet sur la photographie touristique, il vous est possible de l’ACHETER EN LIGNE pour 40 euros.

Pour se procurer l’article réalisé sur le parcours "Reporter de territoire", il vous est possible de l’ACHETER EN LIGNE pour 3 euros.

Extrait de l’article :

Reporter de territoire, nouvelle compétence dans les offices de tourisme.
Raconter leur territoire, par l’image et des histoires, est une mission essentielle des offices de tourisme. Les salariés des offices de tourisme ont rarement des compétences professionnelles dans ce domaine. C’est pourquoi la Mopa a créé un parcours de for- mation professionnelle, intitulé “reporter de territoire”. Le but : permettre aux offices de tourisme aquitains de produire des contenus et visuels de meilleure qualité. Cette formation est désormais proposée dans d’autres régions.

Il est courant de dire qu’une image vaut 1000 mots, qui plus est dans le secteur touristique. comme le rappelait Frédéric Gonzalo, dans une publication récente :
– les gens retiennent 80 % de ce qu’ils voient, 20 % de ce qu’ils lisent, et 10 % de ce qu’ils entendent !
– les images sont comprises par le cerveau en moyenne 60 000 fois plus rapidement que le texte ;
– 90 % de l’information transmise au cerveau est de niveau visuel ;
– les visuels sont davantage partagés que les textes (notamment sur les réseaux sociaux).
Aux dernières Rencontres du tourisme de Brive, en novembre 2014, Philippe Fabry insistait lors d’un atelier consacré à “l’image au service de ma destination” sur le fait que la photographie a un “double objectif dans le tourisme : séduire et rassurer. Pour une destination touristique, la photographie est au cœur de la stratégie de contenu”.

FORMATION. Produire des contenus et visuels de qualité et savoir les diffuser, voilà en quelques mots comment résumer le parcours de formation baptisé “Reporter de territoire” et lancé en 2013 en Aquitaine par la Mopa (Mission des offices de tourisme et pays touristiques d’Aquitaine). C’est en fait raconter son territoire avec les outils d’aujourd’hui (smartphones, tablettes, appareils photo-vidéo numériques...). Créé par la Mopa, ce parcours, prévu sur un minimum de dix journées (idéalement douze), s’adresse aux salariés institutionnels du tourisme.
Quatre sessions de formation ont été impulsées en Aquitaine. En 2015, ce seront soixante personnes, en grande majorité des salariés d’offices de tourisme, qui auront cette nouvelle compétence en région. Deux organismes en Aquitaine ont été retenus pour assurer cette formation : Emotio Tourisme (François Perroy) et Le Belvédère (Patrice Ruelle).
Bien évidemment, après les douze journées de formation, un salarié d’office de tourisme ne peut être considéré comme un photographe ou vidéaste professionnel. Dans tous les cas, le "Reporter de territoire" sait mieux de quoi il parle et peut produire seul des contenus écrits et des contenus visuels à la suite de la formation.
Deux incidences majeures :
– le fait maison (produit par l’office de tourisme) est de meilleure qualité ;
– lorsqu’il est fait appel à un prestataire professionnel, les deux parties se comprennent mieux. Elles parlent le même langage.
Sur le terrain des compétences, les deux organismes de formation qui animent cette formation œuvrent dans six directions, tout en prenant en compte les acquis de certains des participants. Ces directions sont : la définition et l’explication d’une stratégie éditoriale, l’écrit, la photo, la vidéo, le droit et la diffusion.

PROFESSIONNALISATION. En matière de communication touristique, on ne peut mentir aux gens. Que l’on se retrouve soi-même excursionniste, touriste, nous aspirons à vivre une expérience, une expérience “vraie” durant notre visite, notre séjour touristique.
Le “reporter de territoire” a donc une vocation à séduire et à se nourrir. Pour cela, le “reporter” doit aller à la rencontre des acteurs de son territoire, il doit sortir des murs de l’office. Sans un véritable travail d’investigation, d’échanges et de rencontres diverses, son terrain d’expression ne sera que trop limité, et cette nouvelle compétence étouffée.
L’autre point important à souligner concerne l’investissement en matière d’équipements. Un office qui a décidé de se doter de cette nouvelle compétence en interne doit parallèlement pré- voir un budget pour doter son salarié d’un équipement de qualité sans que cela soit nécessairement coûteux (smartphones, tablettes, appareils photo-vidéo numériques...)
Pour la photo et la vidéo, les logiciels privilégiés lors de la formation sont des logiciels open source.
Depuis son lancement en Aquitaine, d’autres relais territoriaux en France ont également programmé cette formation. Nous retrouvons ainsi des “reporters de territoire” en Corse, Languedoc-Roussillon, Limousin, Pays de la Loire, Poitou-Charentes. Ce déploiement a pu voir le jour grâce à la mobilisation des fonds appelés “Période de professionnalisation” par Agefos-PME, OPCA (organisme paritaire collecteur agréé) de la branche tourisme.
Parallèlement à cela, le titre “chargé de projets e-tourisme”, déposé par Offices de tourisme de France et reconnu par le RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) depuis cette année, prévoit des blocs de compétences sur la production de contenus. Le parcours de formation “Reporter de territoire” ayant alimenté tout ce travail mené au niveau national.

CHALLENGE. À l’image de la coordination régionale des “animateurs numériques de territoire” en Aquitaine, la Mopa poursuit l’animation de ce nouveau pool de compétences. Soixante reporters de territoire en 2015 : en tant que relais territorial régional, il nous apparaît tout à fait légitime de continuer à imaginer la suite avec les collègues formés du réseau.
Nous avons ainsi prévu dans notre Guide Mopa 2015 le “Challenge des reporters de territoire d’Aquitaine”. L’idée est très simple......

Pour pouvoir avoir accès à la suite de l’article dédié au parcours "Reporter de territoire", il vous est possible de l’L’ACHETER EN LIGNE pour 3 euros.

VOUS SOUHAITEZ PARCOURIR L’ENSEMBLE DES INFORMATIONS CONCERNANT "REPORTER DE TERRITOIRE"...


Mopa 60-64 rue Joseph Abria, 33000 BORDEAUX - mopa@aquitaine-mopa.fr
T. 05 57 57 03 88 - F. 05 57 57 03 85 - Plan Google Maps