Le rôle du directeur de l’office de tourisme

La loi NOTRe va impacter à la fois les communes, les EPCI et les offices de tourisme. C’est l’organe délibérant de l’EPCI qui statue sur le mode d’organisation, qui décide le cas échéant de conserver des offices de tourisme distincts, etc.

C’est donc logiquement la communauté de commune ou la communauté d’agglomération qui sera à l’origine du projet d’organisation touristique communautaire. Il est cependant nécessaire qu’un dialogue s’établisse entre la collectivité et son office de tourisme, afin de co-construire un projet de territoire cohérent et partagé.

La nécessité d’activer rapidement le processus tient aux délais imposés par la loi : 1er janvier 2017 pour application (modification des statuts des communautés) et 30 septembre 2016 pour décider de conserver des offices de tourisme distincts.

Le rôle des techniciens dans ce chantier est dans un premier temps d’alerter les élus sur les échéances à court terme, mais aussi et surtout d’accompagner la prise de décision en apportant des éléments d’état des lieux, de diagnostic de territoire (analyse des structures existants, RH, ressources financières mutualisées, etc) et des scénarios sur ce que pourrait être une organisation définie à partir d’un projet.


Mopa 60-64 rue Joseph Abria, 33000 BORDEAUX - mopa@aquitaine-mopa.fr
T. 05 57 57 03 88 - F. 05 57 57 03 85 - Plan Google Maps