Titre Chargé de projets etourisme

CONTENU DU TITRE :

DERNIERE MOUTURE DU REFERENTIEL EN 7 BLOCS DE COMPETENCES
Vous trouverez ici l’ensemble des éléments descriptifs de ce titre sur le site du RNCP.

Message important du certificateur (Offices de Tourisme de France) :
L’acquisition du titre chargé de projets e-tourisme, positionné en 2.3 sur la grille de convention collective des organismes de Tourisme, peut entraîner une requalification de l’échelon du salarié à condition que ce dernier ait validé l’ensemble des blocs de compétences et que sa fiche de poste corresponde au référentiel métier du titre. Si sa fiche de poste ne correspond pas la requalification n’est pas obligatoire pour l’employeur.

Bloc de compétence n°1 : Proposition d’une stratégie numérique de territoire et développement d’un plan d’action en adéquation.
Bloc de compétence n°2 : Conception et production de contenu de promotion du territoire
Bloc de compétence n°3 : Sensibilisation et accompagnement des acteurs touristiques du territoire afin d’améliorer leurs performances dans l’e-tourisme
Bloc de compétence n°4 : Animation du partage d’informations
Bloc de compétence n°5 : Conception d’outils numériques en vue de valoriser le territoire
Bloc de compétence n°6 : Externalisation du développement de projets ou services numériques en vue de valoriser le territoire
Bloc de compétence n°7 : Mise en place en place une veille du numérique et de l’e-réputation. Auto-formation et information de son équipe

PREMIERE MOUTURE DU REFERENTIEL EN 4 BLOCS DE COMPETENCES
En 2014, après 3 ans de travail avec Offices de Tourisme de France, le Titre de “Chargé de projets etourisme” a été reconnu auprès du RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Vous trouverez ici l’ensemble des éléments descriptifs de ce titre sur le site du RNCP. En téléchargement, vous sont proposés également les deux documents officiels concernant ce titre : la parution au JO du 9 août 2014 et le sommaire analytique du JO.

Le référentiel du titre, avec les 4 blocs, vous est proposé en téléchargement ICI.
Bloc 1 : Promotion et développement touristique d’un territoire à l’aide du numérique
Bloc 2 : Animation et accompagnement en vue du développement de l’économie touristique
Bloc 3 : Conception et développement technique des services ou projets numériques (blog, site, application, newsletter...)
Bloc 4 : Mise en œuvre d’une veille du numérique et de l’e-réputation.

Fin 2015 courant 2016, la MOPA proposera le parcours complet pour accéder au Titre. Ce parcours sera ouvert aux salariés du Grand Sud Ouest.

Pour les ANT déja formés, la parcours de formation menant au Titre sera également proposé. Ce dernier sera proposé en région Poitou-Charentes et ouvert aux candidats des régions voisines. Une communication spécifique sur le Titre sera faite fin 2015 par la MOPA auprès du réseau.

Pour toute question spécifique : nous vous invitons à consulter la FAQ dédiée ci-dessous et la plaquette dédiée au titre de chargé de projets etourisme.
Votre contact pour toute question complémentaire : Mathieu Daubon, Offices de Tourisme de France. mathieu.daubon@offices-de-tourisme-de-france.org


TITRE "CHARGEE DE PROJET ETOURISME" EN POCHE DEPUIS SEPT 2015 !
Saluons l’obtention par Caroline Rayton de l’Office de tourisme et de thermalisme de Dax devenue la première "chargée de projet etourisme" de la région Aquitaine avec un accompagnement VAE assuré par Fabien Raimbaud à la MOPA. Cette première expérimentation a permis de tester le référentiel national, en lien avec Offices de Tourisme de France. Dans le cadre du programme d’actions 2016 à l’échelle de la Grande Région, l’accompagnement VAE sur ce titre sera proposé de manière collective.

Voici à chaud, la réaction de Caroline Rayton :
"Je me suis lancé un véritable challenge personnel en partant sur ce projet de VAE. J’ai testé et ça a été une chouette expérience. Je suis ravie de l’avoir obtenu car cela valorise mes compétences et me rassure sur mes capacités également. L’obtention d’un titre apporte un véritable plus, davantage que si j’étais partie sur un bilan de compétences. Concernant la durée, je l’estime environ entre 150 et 160 heures de travail."



FOIRE AUX QUESTIONS SUR LE TITRE :
DU COTE DE L’ANT OU DU REPORTER
Je suis intéressé par le titre : à qui dois-je m’adresser ?
Le Titre a été déposé et appartient à Offices de Tourisme de France, la Fédération Nationale et les Relais Territoriaux sont les interlocuteurs privilégiés des candidats (coordonnées ci-dessus).

Si j’obtiens le titre, serai-je obligatoirement payé à l’indice 2.3 ?
L’obtention du Titre n’est pas automatiquement synonyme de passage à l’échelon prévu par la convention collective pour ce métier. En effet la fiche de poste du salarié sera l’élément permettant de déterminer si les missions du chargé de projets e-tourisme sont effectivement tenues, et donc si une mise à niveau de l’échelon est nécessaire.

J’ai déjà suivi la formation ANT, comment faire pour avoir le titre ?
Deux possibilités :
- J’ai plus de trois ans d’expérience sur mon poste et je mène de manière effective les autres missions relatives au Titre (Reporter et Assistance au Management numérique de destination), je peux lancer une VAE (Validation des Acquis et de l’Expérience).
- Je n’ai pas l’expérience ou je ne mène pas les missions dans mon poste, je peux suivre les modules de formation complémentaires (ANT, Reporter de territoire et Assistance au management numérique de destination).

J’ai déjà suivi la formation ANT, la formation Reporter de territoire et le module Management numérique de destination. Comment faire pour avoir le titre ?
Ces formations, bien que suivies intégralement, n’auront pas été évaluées comme le prévoit le RNCP (Registre national des certifications professionnelles), aussi il sera nécessaire de prouver que les connaissances ont été acquises pour déposer une candidature.

J’ai déjà suivi la formation ANT, et je pense avoir toutes les autres compétences pour le titre, car cela correspond à mon quotidien. Dois-je quand même suivre d’autres formations ?
(Cf question plus haut avec les deux possibilités)
Si les missions composant le référentiel du chargé de projets e-tourisme sont menées de manière effective dans le cadre de son poste, la VAE est possible (dès lors qu’une expérience en rapport avec le Titre de 3 ans est prouvée). Il est néanmoins aussi possible de suivre les formations.

Quels sont les organismes de formation habilités pour dispenser des formations dans le cadre du Titre ?
Offices de Tourisme de France lance en mai 2015 un appel à projets auprès d’organismes de formation afin de pouvoir en habiliter au niveau national. L’appel à projets concernera le référentiel de formation global du chargé de projets e-tourisme (154 heures), mais aussi les briques de formation le composant (ANT, Reporter et Assistance au Management numérique de destination).
Les formations pourront ensuite être organisées au niveau régional par les relais territoriaux.

Quel(s) organisme(s) dispense(nt) les formations complémentaires ?
cf question précédente.

Comment fonctionne la VAE ?
La VAE est un droit individuel qui permet à toute personne de faire valider les acquis de son expérience en vue d’obtenir une certification professionnelle (un diplôme, un titre, ou un CQP).
Cette démarche volontaire nécessite de détenir une expérience de trois ans au moins qu’elle soit professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat en rapport direct avec le contenu de la certification visée.
ÉTAPES CLÉS :
1. Présentation de la démarche dans le cadre d’une réunion collective ou d’un entretien individuel
2. Renseignement d’un dossier de recevabilité
3. Constitution d’un dossier de VAE qui met en évidence les compétences acquises par le candidat
4. Présentation du dossier au jury et éventuellement entretien avec le candidat.

Le Titre “chargé de mission e-tourisme” peut-il être obtenu en formation initiale ?
Des organismes de formations seront habilités pour assurer la formation globale de chargé de projets e-tourisme, il sera par conséquent possible d’organiser au niveau national et/ou régional des sessions. La participation à ces formations et l’évaluation effectuée par l’organisme de formation permettra de présenter le candidat devant le jury et d’obtenir le Titre au bout des 154 heures.

J’ai fini tous les modules de formation. Y’a-t-il un examen final ? Qui m’accorde le titre ?
A la fin de la formation, un dossier d’évaluation sera remis par l’organisme de formation au candidat. Ce dernier pourra alors l’envoyer à Offices de tourisme de France et son dossier sera évalué par un jury national, se réunissant plusieurs fois par an. Le jury national est composé d’Offices de Tourisme de France, d’organismes de formation, de relais territoriaux, de directrices et directeurs d’Offices de Tourisme et enfin de chargés de projets e-tourisme ayant obtenu le Titre.

DU COTE DU MANAGER
Si un salarié a le titre, suis-je obligé de le payer à l’indice 2.3 ?
Même réponse que pour les salariés…

Puis-je refuser à un salarié de passer une VAE pour avoir le Titre ?
D’une durée équivalente à 24 heures de temps de travail (consécutives ou non), le congé de validation des acquis de l’expérience est accordé à la demande du salarié, sur autorisation de l’employeur.
Le salarié peut demander ce congé pour participer aux épreuves de validation, et, éventuellement, pour les périodes d’accompagnement à la préparation de cette validation.
Sa demande d’autorisation d’absence, adressée à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début des actions de validation, doit préciser :
- le diplôme, le titre ou le certificat de qualification visé ;
- la dénomination de l’autorité ou de l’organisme qui délivre la certification ;
les dates, la nature et la durée des actions de validation des acquis de son expérience.
L’employeur informe le salarié par écrit de sa décision dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande : accord ou report motivé de l’autorisation d’absence. Le report ne peut excéder 6 mois à compter de la demande du salarié.
S’il justifie que l’absence du salarié peut avoir des conséquences préjudiciables pour la bonne marche de l’entreprise, il peut décider de reporter sa réponse dans un délai maximum de 6 mois à compter de la réception du courrier de demande.

Puis-je refuser à un salarié une formation complémentaire pour obtenir le titre ?
Le départ en formation d’un salarié et le choix de cette dernière est subordonné à l’accord de l’employeur.


Mopa 60-64 rue Joseph Abria, 33000 BORDEAUX - mopa@aquitaine-mopa.fr
T. 05 57 57 03 88 - F. 05 57 57 03 85 - Plan Google Maps